Nanko Klein

Nanko Klein Paste

 

"Ma passion pour DAF est très forte."

Nanko Klein Paste, est chef de projet dans une société de logement dans sa vie professionnelle, et construit des DAF en Lego pour son plaisir.

Lorsque vous entrez dans sa pièce de loisirs, il est difficile au premier coup d'en croire vos yeux : des dizaines de milliers de briques Lego, toutes soigneusement rangées dans des boites en plastique et classées, de magnifiques camions DAF, dont certains font plus d'un mètre de long et tous à l'échelle 1/16, rangés sur des étagères.

Compte tenu de ses fonctions, personne ne croirait que Nanko soit aussi fou de DAF. Alors comment en est-il arrivé là ?

"Aucune idée.  J'ai juste toujours eu de la passion pour DAF. J'ai commencé à jouer avec des Lego à l'âge de trois ans et depuis, je n'ai jamais construit autre chose que des camions. C'est juste une partie de moi, je pense. Quand j'étais enfant, je regardais tous les magazines Truckstar afin de découvrir les articles de DAF, et les murs de ma chambre étaient pleins de posters des incroyables camions que DAF et Jan de Rooy avaient construit pour le rallye Paris-Dakar. Vers les douze ans, j'ai commencé à faire des maquettes de ces camions en Lego".

Après une période moins intense d'une dizaine d'années, Nanko a repris sa passion, cette fois au niveau 2.0. Il a depuis construit dix modèles, ce qui peut sembler peu, jusqu'à ce que vous appreniez qu'il faut jusqu'à neuf mois pour les réaliser.

Nanko commence toujours par une recherche d’information dans des archives constituées de vieilles photos, de dessins techniques et de dossiers.

Ce qui est surprenant, c'est qu'il ne fait jamais de dessin de construction avant de me lancer dans un nouveau projet. « Tout est fait à l'instinct, avec beaucoup de précision. » Une fois construit, Nanko ne démonte plus jamais un camion. "Ça me briserait le cœur", dit-il. Parfois, il en vend un, mais il ne les construit jamais à la demande. N'a-t-il pas peur que son hobby ne devienne incontrôlable en termes d'espace ? « Eh bien, il y a quelques camions en bas dans le salon », admet-il. « Mais je garde le contrôle. Je ne veux pas finir dans une émission de télévision qui s'appellerait « Au secours, mon mari a un hobby ! »

Nanko Klein
ProudDAF
 
 

Lire les autres articles

 
 
 
Plus d'histoires ProudDAF